10 astuces pour bien acheter sur Vinted

Pour cet article, j’ai demandé à mon amie Bérangère de vous lister ses 10 meilleures astuces pour être super efficace sur Vinted.
Pourquoi Béran ? Tout simplement parce que c’est une killeuse sur cette appli !

Mais avant de commencer, une petite explication sur ce qu’est VINTED s’impose. En gros, Vinted est une application qui permet de revendre les vêtements qu’on ne porte plus. Les prix sont moins chers et cette application participe à la mode circulaire et permet d’acheter du seconde main au lieu du neuf.

Mais, et parce qu’il y a toujours un « mais », acheter seconde main ça n’est pas comme aller en boutique, il faut faire attention à certains points et surtout il y a tellement de fringues qu’on peut s’y perdre.

Merci donc à Béran / chaton de nous confier ses astuces pour acheter (sans se faire arnaquer) sur Vinted !

À toi Béran … !

« Les beaux jours arrivent, l’été s’annonce chaud chaud et tu veux être la plus stylée en seconde main pour aller danser ! Comme moi, tu ne jures que par la seconde main et le vintage mais tu hésites toujours à cliquer sur le bouton « acheter » sur les plateformes de revente. « Et si ce que je m’apprête a acheter ne correspond pas vraiment à la photo », « Je sens que je vais me faire arnaquer »…Toutes ces petites questions que tu te poses et qui parfois te font rebrousser chemin.

Ce petit guide alors est fait pour toi !

1 – Quand tu cherches un article, affines bien ta recherche : marque, nom de l’article… Prends le temps avant de regarder et de fouiller sur le moteur de recherche Google l’article neuf que tu recherches. Super important, car tu peux passer des heures à voir des horreurs et à déprimer au bout de quelques minutes.

Ex : jean Isabel Marant tie and dye / t-shirt imprimé rock / jean Levis années 90 / chemisette hawaïenne rose /

Robe Ba&sh fleurie.

En règle générale les Vinties (vendeuses Vinted) prennent le temps de mettre des mots clefs pour chaque article (ben oui plus facile pour elles, elles vendent plus vite !).

Tu as bien compris, poses toi avant de faire ta recherche d’article.

2- Sélectionnes uniquement les articles « Neuf avec étiquettes », « Neuf sans étiquettes », « Très bon état ». Le reste tu oublies ! A moins que tu ne veuilles porter des t-shirts avec des trous de mites, des chemises dont le col est jauni par temps, je te le déconseille ! Regarde le profil de la Vintie, les commentaires laissés.

3 – N’hésites pas à aller regarder du côté des hommes, si tu aimes l’over-size, tu peux avoir de très belles surprises ! Sweat, t-shirt, chemisettes, chemises. Les mecs ont de très beau dressing ! Oui oui !

Important, la communication n’est surtout pas à négliger, merci, bonjour, s’il vous plait, super, des smiley…

4 – Tu demandes une photo de l’article porté. Ah oui parce que le jean canon sur la photo n’est peut-être pas aussi canon sur ta belle silhouette ! Rassure-toi, non ce n’est pas toi qui es mal foutue, c’est très souvent le vêtement !

Tu peux demander autant de photos que tu souhaites, sur toutes les coutures, vas-y lâches toi. Si les nanas mettent en vente sur les plateformes, elles savent qu’avec 2 petites photos tu ne peux pas vendre. C’est le jeu ma bonne Lucette. Si non, tu laisses tomber.

5 – Tu proposes toujours le prix à la baisse, regarde bien depuis combien de temps l’article est en vente, à 90% la Vintie accepte. En règle générale, tu peux déjà essayer de baisser le prix de 10€. N’y vas pas non plus trop fort hein, surtout si l’article est avec une étiquette, le prix affiché doit être déjà réduit au moins de 30%-40%.

6 – Attention au Vintage. Pour les articles alors là, tu vas trouver de tout. Et évidement, si tu n’es pas vigilante tu vas te faire arnaquer. La tendance depuis 4 ans ce sont les pièces vintages de nos grands-mères et il y a (de plus en plus) de gens malhonnêtes.

Un vêtement dit « vintage » tu ne pourras le vérifier qu’à travers l’étiquette.

Sur l’étiquette tu peux avoir : (soit/soit/soit/ pas tout en même temps).

Une année© en copyright.

Un numéro de lot/ de série.

Des noms de pays qui n’existent plus ou des marques sorties de nulle part (pour ta culture mode jette un coup d’œil sur Google c’est toujours intéressant).

Des noms de propriétaire ou des initiales: sur des blousons américains des années 90, tu vas t’en donner à cœur joie, Kelly, Suzane, Brenda, Brendon, Dylan (ok ok Beverly Hills forever), des chemises d’hommes, des gilets de « papi »….

Un « fait en France » ou « made in USA.

Les matières. Si tu vois écrit un nom ultra bizarre, passes ton chemin, tu es dans de la fast fashion et une Vintie ultra mal honnête. Tu peux y aller quand tu vois écrit : polyester, nylon, acrylique, coton, lycra. Tu peux trouver 2 matières sur une étiquette.

Amuses toi à lister les anciennes marques que tu adorais quand tu avais 20 ans !

7 – Au max, essayes de trouver des articles qui sont vendus en France. Cela évite l’emprunte carbone et soutient l’économie de son pays.

8 – Fais toi une liste de coup de cœur, tu verras très souvent les Vinties te proposent directement les prix à la baisse (5€). Tu peux répondre ou non.

9 – Armes-toi de patience car les colis peuvent mettre un petit temps à arriver. Disons que si tu as commandé ta tenue pour le mariage de Tante Odette. Regarde en amont le calendrier avant de cliquer sur acheter.

10 – Les articles sont rarement remboursés, c’est au bon vouloir de la vendeuse.  C’est ça aussi le monde merveilleux des plateformes de revente ! Donner c’est donner, reprendre c’est voler !

Tout ça pour te dire que rien ne vaut un détour en boutique de seconde main maintenant que tout est ouvert. Il faut toucher, sentir et essayer le vêtement. Car c’est tellement plus sympa que d’être derrière son écran toute seule à te parler :

Toi : Alala ! Tu penses que ça peut m’aller ?

Toi aussi : Ah oui franchement c’est canon ! Vas-y chaton les yeux fermés !

Et surtout, (of course) surtout, surtout, regarde dans ton dressing avant, poses-toi les bonnes questions. Les plateformes de revente c’est bien mais tu peux vite en devenir complétement accro à acheter tout et n’importe quoi à des prix qui sont parfois 3 fois plus cher qu’en boutique.

Si besoin, call me maybe !
Votre personal shopper Vinted pour vous servir !  »

MERCI BÉRAN POUR TOUTES TES ASTUCES ! ET SI VOUS ÊTES SYMPAS, JE VOUS DONNERAIS SON 06.

Consommer moins … mais mieux ! Vinted = moins cher = pas une excuse pour consommer plus !

Bisous

Alex

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Menu